Structure urbaine

Le bâti clayois paraît sectorisé, chaque quartier possédant une morphologie urbaine qui lui est propre. L’évolution de la ville peut ainsi être facilement appréhendée.

La ville ancestrale s’est développée sur les bords de la Beuvronne et le long de l’axe  Meaux/Paris. L’ensemble urbain originel se découpait en trois noyaux que sont la rue Jean Jaurès de Claye, la rue de Voisins et la rue de Souilly. Claye centre regroupe aujourd’hui la majorité des commerces. Le secteur de Souilly et de la Rue de Voisins ont  une fonction résidentielle.

Au début du XXème siècle, le centre ville s’est prolongé et densifié. A partir de la moitié du XXème siècle, la commune s’est développée par la création de lotissements, de logements sociaux et de logements collectifs. Le développement s’oriente aujourd’hui en direction du sud, par la réalisation future de l’éco-quartier du Bois des Granges.

Enjeux pour le projet communal : le projet urbain doit tenir compte des spécificités historiques et architecturales constituées au fil du temps. Elles s’expriment plus ou moins dans les différents quartiers de la commune, en fonction de l’homogénéité et de l’évolution récente du tissu bâti. Le respect de l’identité urbaine de la commune doit donc constituer l’un des enjeux majeurs de la préservation du cadre de vie.